Blogue

Date 21 octobre 2013 Questions connexes

John Manley voyage en Chine avec David Johnston, gouverneur général du Canada

David Johnston, gouverneur général du Canada, effectue une visite d’État en Chine. Dans cette vidéo, John Manley, Président et chef de la direction du Conseil canadien des chefs d’entreprise, et membre de la délégation d’accompagnement, parle de la cérémonie d’accueil officielle. … Lire la suite »

Strelna for website Cinq éléments sur lesquels doit insister le Canada au Sommet du G20

Le Sommet du G20 aura lieu à la fin de cette semaine en Russie et le premier ministre Stephen Harper, le ministre des Affaires étrangères, John Baird, et le ministre des Finances, Jim Flaherty, y seront tous présents. La Russie a choisi comme sujets prioritaires à l’ordre du jour de cette rencontre la croissance économique mondiale, la création d’emplois et la libéralisation du commerce et des investissements. Le Canada devrait viser l’atteinte des cinq objectifs suivants à Saint-Pétersbourg :

  1. Engagement renouvelé à l’égard du système commercial multilatéral. Les leaders du G20 reconnaissent la valeur du commerce international pour l’économie mondiale et doivent, dans cette optique, continuer de soutenir l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et militer en faveur de l’achèvement du Cycle de Doha.
  2. Engagement en vue de libéraliser les marchés et de résister au protectionnisme. Partout dans le monde, des pays continuent de mettre en œuvre des mesures de restriction du commerce. Les leaders doivent agir afin de libéraliser davantage leurs marchés, et non le contraire.
  3. Accord de facilitation du commerce de l’OMC. À défaut de progrès dans le Cycle de Doha, la conclusion d’un accord sur la facilitation du commerce représente un pas dans la bonne direction
  4. Lire la suite »

Date 7 mai 2013 Questions connexes

CAE cropped Opération simulation

CAE Inc., dont le siège est à Montréal, est reconnu à l’échelle internationale, comme concepteur de simulateurs de vol qui sont utilisés pour former les pilotes de l’aviation militaire et commerciale. En tirant parti de ses connaissances en matière de technologie avancée de simulation, l’entreprise aide également à former la prochaine génération de professionnels de la santé.

En 2009, CAE a mis sur pied un partenariat avec l’Université de Montréal pour créer l’un des centres de simulation des soins de santé le plus importants au Canada. Le Centre offre des formations dans un environnement sans risque à plus de 1 000 étudiants en médecine chaque mois. Il fait également office de site conjoint en matière de recherche et développement, permettant à CAE Healthcare et à la faculté de médecine de l’université de travailler ensemble pour développer et mettre à l’essai de nouveaux outils pédagogiques, notamment, des mannequins robots anthropomorphes, qui améliorent et renforcent la sécurité et l’efficacité des soins prodigués aux patients.

Le centre est pourvu de 12 salles qui peuvent être utilisées pour simuler différents environnements : un hôpital, un environnement de soins ambulatoires, un cabinet médical privé, une clinique de consultation externe, une salle d’urgence , etc. … Lire la suite »

Date 11 mars 2013 Questions connexes

Surveillance néonatale

Huit pour cent des bébés au Canada naissent de manière prématurée, ce qui les expose à des risques de maladies respiratoires, d’infections, de troubles du développement et même à la mort. La plupart d’entre eux ont besoin d’une surveillance constante pour détecter toute détérioration de leurs signes vitaux ou d’autres symptômes avant-coureurs de complication ou de maladie.

Afin d’aider les médecins à prendre plus rapidement de meilleures décisions sur les soins à prodiguer aux prématurés, une équipe de chercheurs a travaillé étroitement avec IBM Canada Ltée sur un projet de logiciel novateur en utilisant le traitement de l’information en flux avancé. Le résultat était le projet Artemis, un système de surveillance en temps réel et hautement flexible qui permet aux professionnels des soins de santé de dépister certaines maladies potentiellement mortelles, telles que les infections, jusqu’à 24 heures avant le dépistage par les approches traditionnelles adoptées pour la surveillance néonatale. Le logiciel IBM analyse de grandes quantités de données biomédicales relevées sur des bébés gravement malades allant jusqu’à 1 000 lectures par seconde, ainsi que des données environnementales recueillies à partir de capteurs perfectionnés et des moniteurs de chevet traditionnels.… Lire la suite »

Date 11 février 2013 Questions connexes

A scientist works at the CLS facility. Source: Canadian Light Source Inc. Synchronicité

Le Canada fait partie des principaux producteurs de nickel dans le monde, et Vale Canada Limited représente le plus grand producteur de ce métal au pays. Le nickel est un composant clé de l’acier inoxydable, des piles et d’autres produits industriels et de biens de consommation, mais la toxicité des différentes formes chimiques du nickel peut varier de manière significative. Pour les producteurs de nickel, comprendre les différences chimiques qui font que certains composés du nickel sont toxiques et d’autres, inoffensifs, est fondamental pour satisfaire aux exigences réglementaires rigoureuses et valider les normes de sécurité.

Afin de protéger ses employés et l’environnement, Vale Canada travaille étroitement avec les scientifiques du Centre canadien de rayonnement synchrotron (CCRS), le centre national de recherche sur le synchrotron du Canada. Situé à l’Université de Saskatchewan, le synchrotron est l’un des plus importants projets scientifiques de l’histoire du Canada. À l’aide d’ondes de radiofréquence et d’aimants puissants servant à accélérer des électrons pour les porter à des vitesses proches de la vitesse de la lumière, le synchrotron permet aux scientifiques d’étudier la microstructure et les propriétés chimiques à l’échelle atomique. Dans le cas de Vale, il s’agit d’acquérir une compréhension détaillée de la nature chimique … Lire la suite »

Bombardier test track Sur la bonne voie

À l’heure où les villes aux quatre coins du monde sont de plus en plus encombrées, le besoin de solutions en matière de transports urbains plus intelligents et plus durables se confirme chaque jour davantage. Bombardier Inc., en partenariat avec l’Université Queen’s, met à l’essai une nouvelle génération de béton armé qui pourrait être utilisée pour construire des infrastructures de transports plus solides et plus durables. L’entreprise travaille avec une équipe d’étudiants en génie civil pour construire et évaluer une voie de chemin de fer monorail de 1,5 kilomètre de long à l’extérieur de Kingston, en Ontario.

Le béton armé traditionnel est fait avec des tiges d’acier, qui sont lourdes et qui ont tendance à rouiller, provoquant la fissuration et l’effritement du béton. La nouvelle voie monorail mise à l’essai est renforcée par des barres et tiges en fibre de verre, qui pèsent le tiers des tiges d’acier et durent plus longtemps. Les chercheurs de l’Université Queen’s réalisent des travaux d’avant-garde dans le domaine des polymères renforcés de fibres depuis plus de 17 ans. Grâce à la participation de Bombardier, la technologie pourrait bientôt être utilisée dans les systèmes de transports urbains actuels.… Lire la suite »

Hands full of omega-3 supplements Un changement profond

Les scientifiques savent depuis les années 1930 que les acides gras oméga-3 sont essentiels pour une croissance normale des êtres humains, mais ce n’est que dans les années 1990 que la population a pris conscience de manière notable des bienfaits des oméga-3 sur la santé. John Risley, fondateur et président-directeur général de Clearwater Fine Foods Inc., a commencé à examiner les bienfaits possibles pour la santé de l’huile de poisson après que des preuves scientifiques soutenant les bienfaits de cette huile pour le coeur et le cerveau lui ont été fournies.

En 1997, il a lancé Ocean Nutrition Canada. En collaborant étroitement avec des experts, l’entreprise a mis au point une technologie révolutionnaire qui a transformé l’huile de poisson en une poudre sans saveur, inodore et plus fine que la farine – un supplément qui pouvait être ajouté à une large gamme de produits alimentaires, allant des boissons au pain. Aujourd’hui, Ocean Nutrition s’est hissé au rang de premier fournisseur mondial d’ingrédients d’oméga-3 aux secteurs de transformation alimentaire et des suppléments alimentaires, soit un marché de plusieurs milliards de dollars, stimulé par une attention croissante des médias, une sensibilisation des consommateurs et des bienfaits pour la santé avérés. … Lire la suite »

Propriété des sables bitumineux

La plus grande partie de la production d’énergie au Canada est encore entre les mains de sociétés canadiennes, mais selon Peters & Co., un cabinet d’experts-conseils basé à Calgary, la présence de sociétés étrangères dans le secteur pétrolier n’a rien de nouveau. Les entreprises canadiennes sont responsables de 59 % de la production pétrolière intérieure du Canada et de 54 % de la production de gaz naturel. Les deux plus grands producteurs, Canadian Natural Resources Ltd et Suncor Énergie Inc., sont canadiens, bien que Suncor ait débuté ses activités ici en tant que filiale de la société américaine Sun Co Inc.

Au moment où on évalue à 600 milliards de dollars les investissements nécessaires au développement des sables bitumineux au Canada et où les offres d’acquisition par CNOOC et Petronas de sociétés canadiennes font l’objet de discussions au sein du gouvernement canadien, il importe de se rappeler que le Canada fait appel à des investissements étrangers depuis fort longtemps.… Lire la suite »

Date 21 novembre 2012 Questions connexes

Environmental Chamber1 cropped flipped Recherches en cours

Lancé en 1996, le Automotive Research and Development Centre (ARDC) situé à Windsor, en Ontario a dans un premier temps pris la forme d’une initiative conjointe de 30 millions de dollars de Chrysler Canada Inc. et de l’Université de Windsor. À titre de premier partenariat du genre au Canada, il a depuis attiré plus de 600 millions de dollars en investissement. L’objectif du centre est non seulement de produire des véhicules plus intelligents, plus durables et plus sûrs, mais également de former de nouvelles générations d’ingénieurs canadiens capables d’assurer des activités de recherche et développement de pointe dans l’industrie automobile. L’établissement de 200 000 pieds carré, muni de six stimulateurs d’essai sur route, permet aux employés de Chrysler de travailler côte à côte avec une vaste gamme de chercheurs et d’étudiants à tous les niveaux de l’université. Les domaines de recherche prioritaires comprennent les carburants de remplacement et le rendement du carburant, l’éclairage automobile, le recyclage et la résistance à la corrosion.… Lire la suite »

Un pas à la fois

Plus de 100 000 Canadiens vivent avec la maladie de Parkinson, une maladie chronique dégénérative qui touche le système nerveux central et qui cause des tremblements, de la difficulté à se déplacer et la démence. Même s’il n’existe pas de remède pour la maladie de Parkinson, on a découvert que l’exercice physique s’avérait efficace dans la réduction des symptômes.

Financière Sun Life Inc. a investi 250 000 $ pour soutenir la recherche à l’Université Wilfrid Laurier sur la maladie de Parkinson, ainsi que d’autres troubles du mouvement liés au cerveau tels que la maladie de Huntington et le syndrome de Gilles de La Tourette. Le Sun Life Financial Movement Disorders Research & Rehabilitation Centre s’efforce de trouver des moyens pour ralentir la progression de la maladie de Parkinson au moyen du développement de programmes d’exercice qui se sont révélés bénéfiques pour l’équilibre, la démarche et la coordination des patients. Grâce au soutien de Sun Life, le centre s’est forgé la réputation de meilleur centre de recherche sur la maladie de Parkinson au Canada.

Pour plus d’articles comme celui-ci, cliquez ici.… Lire la suite »

Page 1 of 512345